Approche parasitaire : Les Road Rages traitées par l'aspirine

Philippe Gouillou - 23 December 2013 - http://www.evopsy.com/breves/road-rage-aspirine.html
Tags : Parasites, Psychiatry
Environ une personne sur cinq (20%) est atteinte d'IED (Intermittent Explosive Disorder) : elle pourra montrer des explosions de colère incontrôlable (exemple : les célèbre Road Rages). Coccaro, Lee & Coussons-Read (2013) ont montré que les personnes souffrant d'IED montrent dans leur sang les signes d'inflammation. Pour ce faire ils ont mesuré deux marqueurs sanguins ...
 

Environ une personne sur cinq (20%) est atteinte d'IED (Intermittent Explosive Disorder) : elle pourra montrer des explosions de colère incontrôlable (exemple : les célèbre Road Rages).

Coccaro, Lee & Coussons-Read (2013) ont montré que les personnes souffrant d'IED montrent dans leur sang les signes d'inflammation. Pour ce faire ils ont mesuré deux marqueurs sanguins d'inflammation chez 194 sujets (66 diagnostiqués IED, 61 atteints d'autres maladies psychiatriques non agressives, et 67 sains) et ont trouvé que les niveaux de CRP et d'IL-6 étaient tous deux plus élevés en moyenne chez ceux souffrant d'IED que chez les autres, le taux moyen de CRP étant deux fois plus élevé que chez les sujets sains.

Les auteurs en déduisent que des anti-inflammatoires, y compris simplement de l'aspirine, pourraient réduire la survenance de crise d'IED.

Ce n'est pas la première étude montrant le lien entre les inflammations et les souffrances psychiatriques. Par exemple :

  • Dewal et al. (2010) ont trouvé que des étudiants qui avaient pris du paracétamol (sans le savoir) souffraient moins du rejet social

  • Warner-Schmidt et al. (2011) ont trouvé que l'efficacité des anti-dépresseurs est réduite par la prise d'anti-inflammatoires

A rajouter : la prise de paracétamol apparaît efficace pour aider à supporter le stress.

A noter que ces inflammations peuvent être d'origine parasitaire ou auto-immunes.

[Tweet “#Psychologie : L'aspirine est efficace contre les crises de colère”]

Références

Coccaro, E. F., Lee, R., & Coussons-Read, M. (2013). Elevated Plasma Inflammatory Markers in Individuals With Intermittent Explosive Disorder and Correlation With Aggression in Humans. JAMA Psychiatry. doi:10.1001/jamapsychiatry.2013.3297

Dewall, C. N., Macdonald, G., Webster, G. D., Masten, C. L., Baumeister, R. F., Powell, C., ... Eisenberger, N. I. (2010). Acetaminophen Reduces Social Pain: Behavioral and Neural Evidence. Psychological science : a journal of the American Psychological Society / APS. doi:10.1177/0956797610374741

Warner-Schmidt, J. L., Vanover, K. E., Chen, E. Y., Marshall, J. J., & Greengard, P. (2011). Antidepressant effects of selective serotonin reuptake inhibitors (SSRIs) are attenuated by antiinflammatory drugs in mice and humans. Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America. doi:10.1073/pnas.1104836108