Pourquoi il faut partager une assiette

Philippe Gouillou - 5 mars 2019 - http://www.evopsy.com/breves/alimentation-cooperation.html
Tags : Cooperation, IDP, Priming
C'est démontré : Partager une assiette augmente la coopération. Attention quand même en utilisant ce truc !
 

Un nouveau priming1 assez influent et particulièrement utile : Woolley & Fishbach (2019) ont trouvé que les personnes ayant partagé une assiette coopéraient plus (dans un Jeu et en négociation) que celles ayant bénéficié d'assiettes séparées.

L'effet n'est bien sûr pas énorme, mais il apparaît très significatif, le lien créé par le partage d'assiette mettant des étrangers au même niveau de coopération que des proches2 :

center

Il s'agit donc d'un "truc" facile qui peut servir.

Attention cependant : une assiette partagée est aussi une arêne de combat pour la dominance. Dans une étude3 les chercheurs avaient fait jouer des paires de personnes à un jeu truqué (sans qu'elles le sachent), et pendant le jeu ils avaient disposé à chaque table une assiette avec trois cookies. Il était apparu que celui qui "gagnait" avait plus tendance à manger le cookie supplémentaire, et qu'il mangeait moins proprement (laissait plus de miettes), alors même que sa "réussite" au jeu était entièrement due au truquage de celui-ci.

Référence

Woolley, K., & Fishbach, A. (2019). Shared Plates, Shared Minds: Consuming From a Shared Plate Promotes Cooperation. Psychological Science, 2017, 956797619830633. doi:10.1177/0956797619830633

Traduction de l'abstract

Un repas rapproche naturellement les gens, mais la façon dont un repas est servi et consommé est-elle encore plus importante pour la coopération entre les gens? Cette recherche (N = 1 476) a montré que c'est le cas. Les personnes mangeant dans des assiettes partagées (c’est-à-dire un repas de style chinois) coopéraient davantage dans des dilemmes sociaux et des négociations que celles mangeant la même nourriture dans des assiettes séparées. Particulièrement, partager la nourriture d'une seule assiette augmentait la coordination perçue entre les convives, ce qui les incitait à se comporter de manière plus coopérative et moins compétitive envers les autres, comparativement aux individus mangeant le même aliment dans des assiettes séparées. Le partage d’une assiette sur la coopération s’est produit entre étrangers, ce qui suggère que le partage d'assiette peut réunir plus que de simples alliés.4

Liens

Notes


  1. Amorçage. Voir Lettre Neuromonaco #2: Manipuler sans se faire prendre : Priming et Subliminal 

  2. Traduction de la légende :

    Friends : amis ; Strangers : Etrangers ; Shared-Plates Condition : si assiette partagée ; Separate-Plates Condition : si assiette séparée
    Fig. 5. Nombre de jours de grève (extrêmes = −1 à 20) en fonction de la relation, séparément pour les couples partageant des assiettes et mangeant dans des assiettes séparées (étude 3). Moins de jours de grève indiquent une plus grande coopération. Les graphiques en forme de violon indiquent la distribution des jours de grève (avec des points pour les paires individuelles). Les lignes horizontales indiquent les moyennes pour chaque combinaison de condition de consommation et de relation, et les barres d'erreur indiquent les erreurs standard.

  3. De mémoire, la référence sera rajoutée quand je l'aurai retrouvée 

  4. Traduction depuis :

    "A meal naturally brings people together, but does the way a meal is served and consumed further matter for cooperation between people? This research ( N = 1,476) yielded evidence that it does. People eating from shared plates (i.e., a Chinese-style meal) cooperated more in social dilemmas and negotiations than those eating from separate plates. Specifically, sharing food from a single plate increased perceived coordination among diners, which in turn led them to behave more cooperatively and less competitively toward each other, compared with individuals eating the same food from separate plates. The effect of sharing a plate on cooperation occurred among strangers, which suggests that sharing plates can bring together more than just allies."